Création d’une VM Debian Buster minimale sous VirtualBox

L’installation d’une Debian Buster sous VirtualBox est strictement identique à ce qu’on ferait avec un CDROM d’installation ou une clé USB d’installation sur un serveur physique. La procédure d’installation est la même également pour KVM ou VMWare, si on ne démarre pas avec des images prêtes à l’emploi.

Installation d’une distribution Linux Debian Buster minimale 3/3

Installation Debian Buster : finalisation On arrive aux dernières étapes.L’installation du boot loader GRUB qui permettra à la VM de démarrer. Sur les hyperviseurs, il n’y a pas de souci particulier car les disques sont standards et le BIOS également.La valeur proposée par l’installateur Debian convient parfaitement.

Installation d’une distribution Linux Debian Buster minimale 2/3

Installation d’une VM Debian : partitionnement du disque Pour le partitionnement du disque, la stratégie est assez simple, on utilise les valeurs par défaut, c’est à dire « Guided partitionning ». En effet, il est inutile de découper ou d’optimiser le partitionnement puisque la VM réside sur un fichier de l’ordinateur hôte.

Installation d’une distribution Linux Debian Buster minimale 1/3

L’objectif de cette procédure est d’installer la distribution Debian Buster à partir de l’image « netinst » 10.3 fournie par Debian en mode non graphique pour avoir un serveur avec peu de composants. On pourra ensuite cloner ce serveur de base relativement léger pour configurer d’autres services.